Rendre son site WordPress multilingue

traduction multilingue du site

Que ce soit pour un blog ou un site Web offrant des produits et/ou services, la possibilité d’ajouter une version dans une autre langue vous permettra de rejoindre un plus grand nombre d’internautes et ainsi augmenter votre chiffre d’affaires. La plupart des visiteurs préfèrent consulter un site dans leur langue maternelle. Cette traduction doit donc être effectuée correctement et l’embauche d’un(e) traducteur(trice) compétent(e) vous permettra d’atteindre votre objectif. Cela vous procurera un avantage de taille par rapport à vos concurrents. Votre stratégie SEO doit également être adaptée si vous voulez être trouvé.

Le faire soi-même ou passer par un développeur

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de choisir puis d’installer l’extension nécessaire pour rendre votre site bilingue ou multilingue, il est préférable de demander à un développeur de faire les ajouts nécessaires. Il y  a plusieurs types d’extensions ou plugins. Certaines sont payantes, d’autres non. Des tutoriels existent pour plusieurs plugins. J’en ai essayé quelques-uns et celui que je préfère pour sa simplicité et sa gratuité est Polylang. Vous choisissez d’abord la langue de traduction pour tous vos articles et pages. Puis, vous écrivez votre article ou page dans votre langue préférée et après, en cliquant sur le signe + à côté du drapeau, vous accéderez à l’éditeur de texte où vous pourrez traduire votre article ou page.  Avant de cliquer sur le signe +, vous pouvez déjà ajouter le titre de l’article en anglais si vous étiez en français par exemple. Si vous voulez afficher les langues dans la page d’accueil de votre site, il est possible d’activer un sélecteur de langues que l’on peut ajouter au menu. Polylang est compatible avec la plupart des plugins SEO. Pour un petit site Web, c’est amplement suffisant! Pour ma part, les fonctionnalités gratuites sont satisfaisantes.

Une bonne qualité de traduction est essentielle

Une fois le plugin installé et les articles écrits, il faut maintenant traduire le contenu. Une bonne qualité de traduction est absolument nécessaire. Si vous êtes parfaitement bilingue, pas de problème! Sinon, cela vaut mieux de faire traduire vos textes par un(e) traducteur (trice) qui saura fournir une équivalence adéquate du contenu selon le public cible. Une traduction mot à mot ne saurait rendre justice à vos textes. Il s’agit plutôt d’effectuer une réécriture d’un texte dont le sens est équivalent dans l’autre langue. Les logiciels de traduction en ligne ne peuvent pas remplacer un professionnel de la traduction.  Le contenu doit être fiable et compréhensible pour le natif de la langue visée. De plus, le contenu doit sembler naturel pour que Google ne pénalise pas votre site.

Adaptez votre stratégie SEO selon la langue

Les mots-clés ne doivent pas être traduits de façon littérale car ce ne sont pas nécessairement ces mots-là qui sont recherchés par les internautes pour trouver votre site. Il faut donc refaire votre stratégie de référencement selon les termes recherchés par ces internautes. Ces mots-clés doivent se retrouver dans le contenu et l’URL de vos pages et articles. Cela optimisera le référencement naturel de votre site. Différents outils existent pour effectuer une bonne analyse de mots-clés. SEMrush est un outil payant permettant de trouver les mots-clés nécessaires pour 28 pays. Il y a aussi les outils d’Adwords et Ûbersuggest qui sont gratuits. Les recherches associées et les suggestions du moteur de recherche utilisé dans le pays ciblé peuvent aider à constituer la liste de mots-clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *